Partager sur

La nature en ville


Publié le 04 février 2018

La végétalisation urbaine prend de plus en plus d’importance dans les grandes villes. Véritable phénomène, qu’on peut retrouver dans des pays précurseurs, comme l’Allemagne ou les Pays-Bas, le fait d’apporter une part de plus en plus grande à la nature en ville se démocratise. Cela a commencé par l’aménagement de parcs et jardins, comme à Bordeaux avec le Jardin Public et le Parc Bordelais et s’étend désormais aux trottoirs de nos villes. En effet, à Bordeaux de nombreux projets voient le jour pour végétaliser les trottoirs, les bâtiments publics, créer des jardins collaboratifs ou encore faire en sorte que les riverains prennent en main la création d’espaces verts dans leur propre rue.

Des quartiers de Bordeaux végétalisés  http://www.bordeaux.fr/p88843/vegetalisation-des-rues

Poussés par l’envie de nature en ville, de nombreux riverains souhaitent participer à la création d’espaces verts près de chez eux. Ainsi, quelques quartiers ont déjà mis en place ces espaces de végétalisation, notamment à Bastide (rue Paul Camelle), mais aussi dans les rues Faidherbe, Montfaucon, Lamothe-pichon, Francin, Amboise, Guépin, Vauquelin et rue de Pessac. Bien d’autres rues sont actuellement en projet de végétalisation*…

Pour encadrer ces projets, la Mairie de Bordeaux a mis en place une charte à destination des riverains qui souhaiteraient se lancer dans la végétalisation de leur trottoir. Celle-ci a pour objectif de ne faire utiliser que des plantes sauvages indigènes et spontanées qui ne nécessitent aucun pesticide.

Les espaces verts, comme poumon de la ville

Il devient nécessaire d’inclure la nature en ville pour mieux respirer, mieux vivre et apporter une touche de gaité dans nos rues. Mais cela peut aussi passer par la végétalisation de votre terrasse en ville, sur laquelle vous pouvez installer des plantes grimpantes ou en pot qui vous apporteront un espace vert privatif. Quartiers ayant le projet de végétaliser leurs espaces urbains : Bastide (Rue de la Benauge), Victoire-Saint Michel (Rue Kleber, de la rue de la Miséricorde en passant pas la rue Permentade et la place Deguit jusqu'à la Porte de la Monnaie), Belcier (Rue Son-tay, rue Lafiteau) et Sacré Coeur (rue Eugène-Leroy, Billaudel, Nérac et de Bègles).

Voici le contenu de votre actualité !

Nous suivre sur